Accueil Non classé Connaissez vous les éoliennes?

Connaissez vous les éoliennes?

0
0
234
comparaisaonConnaissez vous bien les éoliennes industrielles?
1. L’électricité éolienne est gratuite.
2. Les éoliennes produisent toujours de l’électricité quand elles tournent.
3. La France a besoin d’éoliennes pour assurer sa consommation électrique.
4. En cas de tempête les éoliennes produisent énormément.
5. La disparition des chauves souris causée par les éoliennes est sans importance pour l’agriculture.
6. Les oiseaux savent éviter les éoliennes car elles ne tournent pas très vite.
7. Les éoliennes produisent des bruits (infrasons) que l’on n’entend pas, mais qui peuvent rendre gravement malade.
8. Les habitants proches d’éoliennes payent leur électricité moins cher.
9. Plus il y aura d’éoliennes moins l’électricité sera chère.
10. La production des éoliennes est irrégulière, mais ce n’est pas un problème
11. L’Allemagne a installé beaucoup plus d’éoliennes que la France, par conséquent nos rejets français de gaz carbonique (gaz à effet de serre) doivent être bien plus élevés que ceux de l’Allemagne.
12. Les éoliennes dénaturent les paysages.
13. Il est prouvé que les éoliennes vont permettre de remplacer le nucléaire.
14. Les éoliennes créent des emplois là où elles sont installées.
15. Les éoliennes industrielles sont « démantelées » en fin de vie (vers 20 à 25 ans) : toute trace de leur présence disparaît.
16. Il est interdit d’installer des éoliennes industrielles dans les Parcs Naturels Régionaux et dans les réserves naturelles.
17. Pour EDF, le prix de revient de l’électricité éolienne est proche de celui du nucléaire.
18. L’énergie éolienne est une énergie renouvelable, dite « fatale », parce que l’on ne maîtrise ni son arrivée, ni sa quantité, ni son arrêt.
19. En France, il est plus urgent d’économiser le chauffage en isolant les bâtiments que d’installer des éoliennes
20. Les communes ou autres comcom donnent généralement un maximum d’informations à la population avant de se lancer dans un projet éolien.
21. Les éoliennes ne défigurent pas les paysages ni l’environnement.
22. La destruction des éoliennes en fin de vie est garantie par la loi
23. Les éoliennes ont le droit de faire plus de bruit la nuit
Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur les éoliennes, vous pouvez nous contacter :
Association Vigilance Environnement : vigilanceanjou@gmail.com
Ou à la Fédération : environnementdurable.net/contact.htm
Vigilance Environnement – Le Plessis Lionnet 49490 – Meigné le Vicomte
Association d’intérêt général – n° 0493005882 – vigilanceanjou@gmail.com
Vrai ou faux ?
1. L’électricité éolienne est gratuite.
Le vent est gratuit, mais sa transformation en électricité coûte : le prix d’achat + d’installation + de maintenance des machines + la rémunération du propriétaire du terrain et les impôts locaux y afférant + la rémunération du promoteur = 2 à 3 fois le prix moyen du marché européen de l’électricité. Le vent est gratuit, l’électricité éolienne est chère.
2. Les éoliennes produisent toujours de l’électricité quand elles tournent.
Elles tournent avec des vents faibles, mais ne commencent à produire du courant que lorsque leur vitesse de rotation est suffisante (en moyenne 1 seul jour par semaine).
3. La France a besoin d’éoliennes pour assurer sa consommation électrique.
La France exporte 12 à 15% du courant qu’elle produit, les éoliennes ne fournissent que 4% de notre courant. Sans éoliennes, nous exporterions juste un peu moins.
4. En cas de tempête les éoliennes produisent énormément.
Dès que le vent dépasse une certaine vitesse, l’hélice d’une éolienne ne doit pas rester face au vent, au risque de « déraciner » la machine. Il faut donc l’arrêter et la mettre « en drapeau » au lieu d’être face au vent. Donc arrêt de production
5. La disparition des chauves souris causée par les éoliennes est sans importance pour l’agriculture.
Les chauve souris consomment une énorme quantité des papillons de nuit dont les chenilles détruisent les récoltes. Moins de chauve souris = plus d’insecticides toxiques répandus. On ne sait pas vraiment si les recensements de cadavres de chauve souris sont fiables, seules celles mortes sur place sont comptées, mais …combien meurent après être rentrées à la maison ?
6.Les oiseaux savent éviter les éoliennes car elles ne tournent pas très vite.
Lorsqu’elles tournent et produisent du courant, le bout des pales va à une vitesse de 150 à 300 km/h, les oiseaux ne peuvent pas évaluer une telle vitesse. Les écologistes pro éoliens prétendent qu’elles ne tuent pas plus que la circulation routière … peut-être, mais c’est quand même en plus !
7. Les éoliennes produisent des bruits (infrasons) que l’on n’entend pas, mais qui peuvent rendre gravement malade.
Jusqu’à 1 à 5 km des machines, ces infrasons (vibrations inaudibles) peuvent provoquer le « syndrome éolien » : migraines, insomnies, maux de tête, dépression nerveuse, accidents cardiaques, etc. Toutes les études sur le sujet (au moins une cinquantaine internationales) sont ignorées ou méprisées par les organismes français de prévention sanitaire, sous la pression du lobby éolien.
8. Les habitants proches d’éoliennes payent leur électricité moins cher.
Absurde. Le courant produit par les éoliennes est envoyé directement sur le réseau de distribution général et intégré au courant venu de toutes les autres sources (nucléaire, hydraulique, turbines à gaz, etc.), donc aucun avantage tarifaire pour le consommateur.
9. Plus il y aura d’éoliennes moins l’électricité sera chère.
C’est le contraire : La seule raison de la pression des exploitants des « fermes » éoliennes sur les propriétaires de terrains est que l’exploitation d’une nouvelle installation va leur procurer un rendement financier exceptionnel (de l’ordre de 10%/an !). En effet EDF achète le courant produit par leurs machines à un prix double du prix de marché moyen. Plus d’éoliennes signifie surcoûts à cause d’une production « aléatoire » : (voir plus loin)
10. La production des éoliennes est irrégulière, mais ce n’est pas un problème
C’est encore le contraire : pour assurer la présence de courant partout et tout le temps, EDF doit en permanence ajuster exactement la production à la consommation. Les énergies « aléatoires », solaire et éolien compliquent considérablement la donne en augmentant ou diminuant brutalement leur impact sans aucun respect pour l’état de la demande !
Par ailleurs les productions sont dispersées dans le pays. Elles vont obliger à la construction de plus de 1.000 à 2.000 km de lignes à haute tension (dont les pylônes sont tant décriés).
11. L’Allemagne a installé beaucoup plus d’éoliennes que la France, par conséquent nos rejets français de gaz carbonique (gaz à effet de serre) doivent être bien plus élevés que ceux de l’Allemagne.
L’Allemagne a beaucoup d’éoliennes et a donc beaucoup de mal à compenser les absences et irrégularités de leur fonctionnement. Pour cela elle utilise notamment des centrales à charbon qui génèrent énormément de CO2 (gaz à effet de serre) ; de ce fait ses rejets de CO2 sont le double des nôtres !
12. Les éoliennes dénaturent les paysages.
(à notre avis) hautes comme ½ tour Eiffel, elles ne sont en harmonie ni avec la nature, ni avec nos constructions rurales. Elles transforment l’environnement naturel en zone industrielle de production électrique.
13. Il est prouvé que les éoliennes vont permettre de remplacer le nucléaire.
Impossible ! Ni le nucléaire, ni le fuel, ni le charbon ! Que se passe-t-il quand il n’y a pas de vent ? Contrairement aux énergies « commandées », l’éolien est une énergie « fatale » qui n’est là que quand elle veut, pas quand nous en avons besoin.
14. Les éoliennes créent des emplois là où elles sont installées.
Le syndicat professionnel le claironne, mais même les promoteurs sont obligés de le reconnaître : l’entretien des machines est le plus souvent fait par le constructeur, or il n’y a pas de constructeur français. Les seuls emplois créés sont ceux de « gardiennage » et de la part de maintenance « facile » ; ceux de l’étude et de la mise en place d’un site éolien ne sont que temporaires.
15. Les éoliennes industrielles sont « démantelées » en fin de vie (vers 20 à 25 ans) : toute trace de leur présence disparaît.
Sauf en cas de faillite frauduleuse ! De toutes façons, toute la partie enterrée : les 1.700 tonnes de béton ferraillé resteront sous 1 m de terre !
16. Il est interdit d’installer des éoliennes industrielles dans les Parcs Naturels Régionaux et dans les réserves naturelles.
C’était vrai dans les premiers temps, mais les promoteurs ont obtenu que la législation permette de plus en plus l’implantation d’éoliennes dans tous les sites, même dans les plus « naturels » protégés ! (plus de 300 machines dans le Parc Naturel Régional du Haut Languedoc !!! : « Remarquable par sa faune et sa flore, riche de son histoire et de ses traditions, fier de son patrimoine culturel, le Parc Naturel régional du haut Languedoc s’emploie à entretenir, à valoriser et à préserver une terre d’exception. »).
17. Pour EDF, le prix de revient de l’électricité éolienne est proche de celui du nucléaire.
EDF est obligée d’acheter au promoteur le courant à 82€ le MWh alors que le prix moyen de l’électricité sur le marché européen, comme celui du nucléaire, est de l’ordre de 30 à 40€ le MWh !
18. L’énergie éolienne est une énergie renouvelable, dite « fatale », parce que l’on ne maîtrise ni son arrivée, ni sa quantité, ni son arrêt.
C’est pour cela que la France doit avoir un parc complet de production électrique commandée pour fonctionner même quand la demande est maximale, quand il n’y a ni vent ni soleil.
La totalité de ce parc indispensable fonctionne trop peu et ne s’amortit pas donc pas.
19. En France, il est plus urgent d’économiser le chauffage en isolant les bâtiments que d’installer des éoliennes
Evidemment ! Il est bien plus efficace et moins cher de minimiser notre consommation de fuel (transport, chauffage) qui entame les réserves terrestres et pollue l’atmosphère en émettant des gaz à effet de serre (GES). Eoliennes et solaire ne produisent même pas la quantité d’électricité que nous exportons actuellement ! Notre vrai combat énergétique commence là !
20. Les communes ou autres comcom donnent généralement un maximum d’informations à la population avant de se lancer dans un projet éolien.
Au contraire la plupart des dossiers de projet éolien sont constitués en secret avec les quelques élus et propriétaires intéressés et ne sont présentés à la population que lorsque tout est déjà pratiquement impossible à modifier ou annuler. Les électeurs ne sont intéressants qu’avant les élections.
21. Les éoliennes ne défigurent pas les paysages ni l’environnement.
C’est une question de sentiment personnel, chacun peut estimer que la présence d’une pompe à essence dans un appartement n’est pas gênante !
22. La destruction des éoliennes en fin de vie est garantie par la loi
La loi oblige l’exploitant à une réserve de 50.000€ pour le démantèlement de chaque machine. Les données actuelles démontrent que le coût réel d’un démantèlement approche plutôt les 500.000€. Par conséquent nous n’aurons pas fini de voir se multiplier d’ici une décennie, les parcs en déshérence, cimetières de squelettes géants et dangereux !
23. Les éoliennes ont le droit de faire plus de bruit la nuit
Les éoliennes industrielles sont des ICPE (installation classées pour l’environnement)
Contrairement à toutes les installations industrielles qui relèvent de cette législation, les éoliennes sont les seules à pouvoir émettre du bruit
Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par vigilance environnement
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Avec 61,34 % de toutes les énergies renouvelables, la bioénergie doit assumer sa position de leader

Quand on questionne la population européenne (hors Europe du nord-est), et particulièremen…