Projets éoliens à Chigné, Mouliherne, Vernantes et Dissé sous le Lude

DCIM100MEDIADJI_0040.JPG

But de l’association :

PRÉSERVER ET DEFENDRE les espaces naturels, les habitats, les sites de caractère, le patrimoine culturel et architectural, les paysages et la qualité de vie dans la communauté de communes Baugé Beaufort Noyant et dans les anciennes communes adjacentes.
ENTREPRENDRE TOUTE ACTION destinée à éviter les détériorations qui pourraient être portées à cet environnement et notamment chaque fois que seront mis en cause la santé ou la qualité de vie de tous ou de quelques habitants, les ressources naturelles, le patrimoine, les espaces naturels, les paysages ou les équilibres biologiques dans les territoires visés ci-dessus.
Le siège social est fixé à : Les Grandes Maisons 49390 Mouliherne
Adresse mail : vigilance-environnement-info@protonmail.com
Facebook :https://www.facebook.com/guehljm/

11 Commentaires

  1. FIGLIOLI MarieJosée

    28 novembre 2018 à 10 h 14 min

    Je suis contre l’implantation des éoliennes à Mouliherne. Je vote contre (pas de compte face book)

    Répondre

  2. HAYER Jean-Yves

    28 novembre 2018 à 11 h 02 min

    Je dis NON à l’éolien à Mouliherne pour les raisons suivantes: *La vision de ces mâts détériorerai lourdement cette nature jusqu’à maintenant épargnée par le modernisme.
    *La redoutable action négative sur la faune sauvage, les animaux issus de l’agriculture et enfin les humains.
    *Enfin,ce que je pense depuis un certain temps, » le coût de cette technologie disproportionné par rapport à ses retombées. « 

    Répondre

    • vigilance environnement

      29 novembre 2018 à 10 h 26 min

      bien reçu
      sondage actuel 83% contre 17 pour

      Répondre

  3. GLADINES Charles

    4 mars 2019 à 14 h 33 min

    Nous avons déjà une usine d’incinération qui reçoit les déchets du département, une centrale nucléaire pas très loin qui est hors d’âge, pourquoi venir compléter le tableau avec des éoliennes qui favoriseront demain la construction de centrales thermiques pour les périodes sans vent.
    Pas d’emplois à la clé, pas de richesse redistribuée, alors merci ce n’est pas pour nous!
    Préservons ce territoire.

    Répondre

  4. boisseau

    19 mars 2019 à 14 h 09 min

    Bien sûr que nous sommes contre, mais il s’agit de la décision des GOPE du conseil de l’Europe, et tant que nous sommes dans l’Europe, nous n’avons plus aucun pouvoir décisionnaire.

    Répondre

  5. boisseau

    19 mars 2019 à 14 h 16 min

    Précision : GOPE = grandes orientations politiques et économiques de l’Europe.
    C’est l’Europe qui nous dirige, et donne la feuille de route aux différents gouvernements d’Europe.
    https://youtu.be/zP6_h5Y42ak

    Répondre

  6. Dominique Bodet

    23 juillet 2019 à 12 h 59 min

    Pas d éolienne sur ce joli village
    Avec une architecture à préservée tant pour l église que les habitations
    NON PAS D ÉOLIENNE ICI

    Répondre

  7. de Loture

    11 octobre 2019 à 14 h 59 min

    Les éoliennes, escroquerie écologique, qui défigurent nos paysages, pour une énergie intermittente, un bilan carbone négatif et un coût exorbitant que tous les français supportent sur leur facture d’électricité !
    Toutes les associations les plus en pointe dans la défense et la sauvegarde du patrimoine comme la Demeure Historique ou les Vielles Maisons Françaises luttent contre.
    Que laisserons nous de nos paysages à nos descendants simplement pour avoir engraissé les société de promotion éolien ? Les profits qu’elles redistribuent au collectivités territoriales proviennent de la taxe additionnelle sur l’électricité que payent le français.

    Répondre

  8. éric Mignot

    25 février 2020 à 7 h 59 min

    Mouliherne, le 23 février 2020,

    Monsieur le Président de Vigilance Environnement,

    en réponse à votre lettre du 19 février 2020, « Ensemble, écrivons Mouliherne » partage totalement votre lecture du Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT) et votre analyse de l’inadéquation d’éoliennes sur notre commune. C’est pourquoi depuis janvier 2020, date du regroupement de nos candidatures autour d’un projet de territoire commun, nous avons publié à deux reprises notre rejet d’un projet éolien à Mouliherne.

    Nous pensons que l’objectif « Territoire à énergie positive pour la croissance verte » passe par un mix-énergétique réaliste et adapté à notre territoire, mais aussi que la transition énergétique doit s’appuyer sur des besoins raisonnables et maitrisés.

    éric MIGNOT, tête de liste Ensemble, écrivons Mouliherne,

    Répondre

    • vigilance environnement

      6 mars 2020 à 10 h 34 min

      Mr Mignot, pourriez-vous préciser votre position

      lors de votre candidature officielle aux élections : https://andecaves-de-mouliherne.fr/candidature-officielle-aux-municipales-de-2020/

      Vous indiquez : « Organiser une consultation sur le sujet du projet éolien, qui confirmera sans doute le refus des Moulihernais, et quelque soit le résultat exiger du Préfet de respecter la volonté de la commune. »

      « Sans doute » Mais cependant, si lors de la consultation que vous envisagez, vos anticipations de refus s’avéraient inexactes, comment pourriez vous malgré tout tenir votre promesse de campagne électorale de dire « Non aux éoliennes à Mouliherne »

      Merci de vos précisions.

      Répondre

  9. PONSARD,P.

    11 mars 2020 à 15 h 27 min

    Parmi d’autres, commentaires très pertinents de Boisseau et de Loture..Oui escroquerie écologique, et coûts indus mutualisés sur le dos des clients Enedis..on le constate sur nos factures qui augmentent au-delà de la consommation effective, et cette tutelle de l’Europe via les GOPE…
    l’UE nouvelle  » Gouvernante Anglaise  » qui rappelle la France de l’Entre-deux-guerres et ses politiciens sans volonté, soumis aux diktats d’Albion et de la City..
    Perte de souveraineté programmée et voulue en  » haut lieu »..

    Répondre

Laisser un commentaire